VDGPartnership

ADRENA
183, route de Clisson
44230 Saint Sébastien sur Loire
France

Tél : +33 (0)975.45.40.48

adrena_dl_left
adrena_ask_left

Retrouvez-nous sur :

1312464536_facebook1312464586_twitter      yOUTUBE      Googleplus    linkedin

   

 

 

 

 

ACTUALITÉS > ACTUALITES > L'Actu du printemps

L'Actu du printemps

Vendredi, 21 Avril 2017 09:59

La belle saison est arrivée !


Les courses s’enchaînent mais ne se ressemblent pas… (Quoique ?)
Entre la tarte normande et la bouillabaisse en passant par galettes bretonnes et le tout arrosé de Cidre ou Pastis, de nombreux navigateurs ont tout de même fait de beaux exploits pour débuter la saison de course.

spo irc


 

 

Solo Normandie


La pluie repousse les touristes mais attire les champions !


Se positionnant comme 1ère épreuve du championnat de France Elite de course au large, la Solo Normandie a démarré en beauté la saison. Au départ, s’alignaient 24 bateaux prêts à parcourir environ 260 milles. Des Figaristes de renoms comme Charlie Dalin, Martin Le Pape, Nicolas Lunven, Yann Eliès ont pris le départ avec 20 autres skippers dans des conditions plutôt musclées !

 

Une course qui a fait l’objet d’une reprise bien corsée. A leur arrivée à terre, tous les marins engagés dans la course ont avoué avoir rencontré bien des difficultés. Des skippers en ont subi les conséquences. On compte ainsi 8 abandons mais un joli podium tout de même !

 

Charlie Dalin (Skipper Macif 2015) après plus de 26 heures de course monte sur la première marche suivi de Nicolas Lunven (Generali) et Sébastien Simon (Bretagne Crédit Mutuel).

 

Cette première place le qualifie pour La Solitaire du Figaro. L’équipe ADRENA souhaite au skipper Macif 2015 de continuer dans cette belle lancée !

Solo Concarneau – Trophée Guy Cotten


On prend les mêmes et on recommence : Et de 2 pour Charlie Dalin !

 

soloconcarneaumacif2015

 

Telle une fusée, plus rien ne l’arrête ! Charlie Dalin savoure encore une fois la première place du podium. Devant Erwan Tabarly (2ème) et Yann Eliès (3ème), le skipper Macif s’impose avec des conditions de Nord-Est de 8 à 15 nœuds. Ce n’était pas gagné pour lui. Le trio Tabarly, Eliès et Hardy ont navigué en tête pendant un long moment. Après quelques manœuvres, une trajectoire assurée sous spi sur la route directe, Charlie Dalin double tous ses concurrents en vitesse pure. Concernant la 4ème place, vous l’aurez deviné, c’est Adrien Hardy (Agir Recouvrement) qui s’en empare, après une excellente prestation tout au long du parcours.

soloconcarneaupodium

 

Classement général de la Solo Concarneau et tous les résultats à voir ici.

 

SNIM (Semaine Nautique Internationale de Méditerranée)


Qui dit SNIM, dit Mistral… Et pas qu’un peu !


La convivialité règne au sein du SNIM depuis 52 éditions. Cette année 2017 a été exceptionnellement aboutie avec un magnifique plateau de 125 concurrents. Un plateau dans lequel repose une jolie salade de fruit bien mélangée. Sur la ligne de départ, étaient brassés des marins de toutes nationalités mais aussi de tous niveaux.

 

Les concurrents ont pu retrouver une météo à couper le souffle ! Bon… le vent du Mistral était bel et bien présent dès le samedi mais la banane restait sur le visage des coureurs. La descente sous spi jusqu’aux Embiez a été une petite promenade de santé le vendredi. Dès le lendemain, avec des conditions beaucoup plus ardues, la différence s’est faite instantanément ressentir entre ceux qui se sont préparés tout l’hiver et les moins entrainés.

 

Parce qu’il vaut mieux prévenir que guérir, le dimanche une seule manche s’est jouée sous ce Mistral bien piquant. Puis le lundi, le vent a molli pour permettre de finir sur une journée garnie en technique.

 

A l’arrivée, c’est toujours Team Vision Future de Jean-Jacques Chaubard qui gagne en IRC 0, tout comme Tonnerre de Glen de Dominique Tian chez les IRC 1 et TwinL Banque d’affaires de Franck Loubaresse en IRC 3. Petit changement du côté des IRC 2 avec Geranium killer qui prend la tête de course.


Finalement, que serait la SNIM sans son Mistral ?

 

Le Spi Ouest France, 39ème édition


De quoi finir en beauté !


Nez au vent avec lunette de soleil sur le pif’, le weekend de Pâques a bien lancé définitivement la saison nautique ! Comme chaque année depuis 38 ans, une foule de Spinnakers a rempli la baie de Quiberon.
409 équipages, soit plus de 2 500 compétiteurs divisés en 18 catégories se sont engagés sur le fameux Spi Ouest France. Petits et grands voiliers ont trouvé leur place au Spi. C’est ce mélange qui fait l’originalité de l’événement. La notoriété internationale de la course a fait de la Trinité un lieu de passage obligé pour ce weekend pascal.

 

« PLAISIR ! » le mot d’ordre qui était au rendez-vous. Que cela soit pour les professionnels, les amateurs, les connus, les moins connus, les marins ou les spectateurs, le Spi a été l’occasion de vivre des moments exceptionnels.
Des conditions idéales ont permis de conclure cette 39e édition en beauté. Les marins du Spi Ouest France ont pris plaisir à naviguer en baie de Quiberon. Parmi les vainqueurs, la team Lorina en Diam 24 confirme puisqu’elle remporte le Spi toutes catégories !


Quels succès pour les IRC ?


Catégorie phare d’Adrena puisque plus de la moitié de la flotte était équipée du logiciel Adrena. L’IRC 1 a été remporté par Codiam suivi de près par Yoann Richomme (vainqueur 2016 de la Solitaire Le Figaro) sur Spirit Of Spineck. Pour clôturer le podium, M.Menesguen a fait une belle course avec Tiger 3. La catégorie des IRC double a fait carton plein ! Les 34 engagés dont 50% sont équipés d’Adrena et confirment une tendance en vogue. Du côté des Open 7.50 c’est Donfeng qui gagne 2 jolies places avec Charles Caudrelier et Marie Riou , 2e et 3e.

 

spo7


Pour plus de détails sur les résultats : ici

 

Petit zoom sur la team Dongfeng 


Le Spi Ouest France a permis à l’équipe de s’entrainer durement pour la Volvo Ocean Race. Un objectif que les équipages de Dongfeng 1 et 2 gardent bien en tête. Dans la catégorie des 7,50, l’un était barré par Charles Caudrelier assisté par son complice Pascal Bidegorry, l’autre mené par Marie Riou. Des entrainements en mer à la préparation physique, Pascal Bidegorry a tout de même pris le temps de revenir se former sur la nouvelle version Carbon du logiciel Adrena.

 

img 1583Pascal Bidegorry en formation avec Ronan Quin Huard, formateur ADRENA

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. / We use cookies to offer an improved online experience and offer you content and services adapted to your interests. By using our website, you are giving your consent to our cookies. Pour en savoir plus / To find out more about the cookies Mentions légales / Privacy Policy.

J'accepte les cookies pour ce site internet / I accept cookies from this site