Image colonne gauche

ADRENA
183, route de Clisson
44230 Saint Sébastien sur Loire
France

Tél : +33 (0)975.45.40.48

adrena_dl_left
adrena_ask_left

Retrouvez-nous sur :

1312464536_facebook1312464586_twitter      yOUTUBE      Googleplus    linkedin

   

 

 

 

 

ACTUALITÉS > PRODUIT > Adrena et les données géoréférencées

Adrena et les données géoréférencées

Jeudi, 07 Juillet 2016 00:00

Par Jean-Yves Bernot, météorologue spécialisé dans la Course au Large

Nous avons à notre disposition une multitude de documents météorologiques provenant de sources variées : fichiers numériques au format Grib, cartes météorologiques aux divers formats images (jpg, png, etc..), photos satellitaires etc…. Notre rêve : les superposer pour pouvoir comparer ces paramètres météorologiques entre eux et aux données calculées par les routages Adrena. 

On utilisera les fonctions de géoréférencement présentes dans la version 13 d’Adrena.

Superposition des cartes meteo et fichiers Grib

Il n’est pas toujours simple d’interpréter correctement une situation météo en lisant un fichier Grib. Dans l’exemple suivant, la situation dépressionnaire semble confuse au large des côtes américaines.

Depression

Là c’est plus clair !

Carte d’analyse de la NOAA

On a superposé la carte d’analyse de la NOAA au fichier Grib GFS.

 

Méthode 1 : utiliser un Roadbook

Pour effectuer l’opération, on a utilisé la fonction Roadbook : positionner une image.

Roadbooks : Positionner une image

On positionne proprement la carte souhaitée une première fois en jouant sur les coins de l’image (clic droit, déplacer le point). Celle-ci sera stockée dans le répertoire mm (Multimedia) de Adrena.

Lors des accès suivants, il suffira de remplacer l’ancienne carte par la nouvelle qui sera positionnée directement lorsque l’on activera le Road-book.

Note 1 : on préfèrera superposer des données de même provenance, par exemple modèle GFS et cartes météorologiques de la NOAA.

Note 2 : cette manipulation n’est possible que si la carte météo est disponible en projection de Mercator ce qui est le cas des cartes de la NOAA.

Sites de la NOAA :

Cette méthode fonctionne pour toutes les cartes météo affichées en projection de Mercator, quelle que soit leur provenance.

 

Méthode 2 : utiliser les cartes géoréférencées

Si le document météorologique vous est fourni au format kml, le travail vous est mâché dans la version 13 : vous pourrez afficher en un clic certaines cartes de la NOAA. Utiliser Cartes/cartes meteo/NOAA

3 cartes disponibles :

  • Hémisphére Nord : analyse NOAA sur l’Atlantique Nord et le Pacifique Nord
  • Atlantique Nord : prévision 48 h en Atlantique Nord
  • Pacifique Nord : prévision 48 h Pacifique Nord

Gestion des cartes météo

Cliquer sur la carte puis Afficher (ou cacher pour s’en débarrasser…).

Affichage carte météo NOAA

Noter que l’on a affiché la carte « Trait de côte SHOM » et que la mer est colorée en bleu (Affichage/options d’affichages de la carte) pour faire ressortir les documents dont les couleurs sont optimisées pour Google Earth.

Sur ce site vous trouverez d’autres documents de la NOAA au format kml. Il suffira de les charger puis de les ouvrir dans Adrena : cartes/ images géoréférencées ou cartes météo/Importer. Voici une carte NOAA prévision 24 H superposée au fichier GFS.

24hforecastNOAAchart GFSfile

Superposition des photos sat et fichiers Grib

Les photos sat permettent de voir au-delà de l’horizon et de donner des détails fins sur le paysage météorologique. En particulier, la superposition photos sat – fichiers Grib peut donner des indications visuelles précieuses sur les changements de régime ou sur les effets locaux.

 

Observations en temps réel

Les changements de force et direction du vent sont souvent associés à des nuages visibles sur les photos sat. Dans cet exemple, on remarque au sud immédiat du bateau l’apparition d’un plateau d’altocumulus qui semble lié au renforcement du vent  de nord-est lorsque l’on sort du domaine de l’anticyclone. On va certainement y aller voir…

Photo satellite

Une méthode simple pour effectuer cette superposition est de récupérer des photos sat au moyen du logiciel Squid puis de les importer dans Adrena. La manipulation :

  • Récupérer la photo sat dans Squid.
  • Dans Adrena fonction Cartes/Photos satellites puis importer. On ouvre le fichier .sat situé dans le répertoire « satellite » de Squid. La photo sat  s’affiche dans Adrena.
  • On cale le fichier Grib à la date requise pour profiter des fonctions fournies par Adrena : positionnement, mesure des distances, superposition de la trace du bateau etc…

 

Etude des effets locaux

Afin de quantifier les effets locaux, on voudra superposer images satellitaires et fichiers Grib à haute définition.

Le satellite Modis propose des photos sat à haute définition au format image et au format kmz, celui qui nous intéresse ici.

Exemple : le dévent dans l’Archipel des Canaries. Photo Modis et Grib Arpege 0.1° superposés dans Adrena. C’est joli…

Photo Modis et Grib Arpege 0.1° superposés dans Adrena

1 : Dévent de Gran Canaria. On le mesure sur Adrena : 34 M. La fin du dévent est marquée par un nuage de convergence là où les deux flux se rencontrent.

2 : Dévent de Tenerife. On le mesure : 75 M. La fin du dévent est marquée par un nuage de convergence.

3 : Renforcement du vent entre Gran Canaria et Tenerife : vent de 12 à 15 kt en amont se renforce 23 kt dans le passage. Les nuages disparaissent lorsque le flux accélère.

4 : Renforcement du vent à l’Est de Gran Canaria: vent de 12 à 15 kt en amont se renforce 20 kt à l’Est immédiat de l’ile. Les nuages disparaissent lorsque le flux accélère. Noter que le vent tombe rapidement en limite du dévent. Ne pas jouer avec les bords…

5 – Renforcement côtier le long de l’Afrique dû à la dépression thermique diurne. Il faut être à moins de 20 milles de la côte pour en profiter. La zone plus ventée est là-aussi marquée par une zone claire de nuages au voisinage de la côte.

Note : les altocumulus et stratocumulus en nappes buttant sur les reliefs traduisent la présence d’une inversion qui empêche le flux de passer au-dessus des montagnes. Les dévents sont renforcés et sont tourbillonnaires. La situation réelle a des chances d’être plus pénible que ne le montre le modèle…

La manipulation :

  • Sur le site de Modis, charger l’image sat au format kmz ainsi que les metadata vous permettant de savoir à quelle heure est prise l’image.

Site de Modis

  • Dans Adrena, Cartes/images georéférencées. Ouvrir la photo sat. Elle s’affiche dans Adrena en se superposant à la carte, aux fichiers Gribs etc… Vous êtes prêts…

 

Divers

Si vous naviguez dans l’Atlantique nord-ouest, vous serez intéressés par la limite des Icebergs fournie par les garde-côtes US et le service Canadien des glaces. La carte est disponible ici  ainsi qu’un fichier kml (bas de la page). Il s’affichera dans Adrena : Cartes/images georéférencées.

limite des Icebergs

Vous trouverez certainement de multiples autres applications à ces fonctions magiques.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. / We use cookies to offer an improved online experience and offer you content and services adapted to your interests. By using our website, you are giving your consent to our cookies. Pour en savoir plus / To find out more about the cookies Mentions légales / Privacy Policy.

J'accepte les cookies pour ce site internet / I accept cookies from this site